Imperial Cleaning

Duel (combat)

Sa famille, inquiète à l'idée de ne plus le revoir, abandonnera l'idée de le retrouver. La dernière modification de cette page a été faite le 27 août à

MADEMOISELLE DE JONCQUIERES


Non, je ne suis pas condescendant. Non, je ne suis pas prétentieux. La rencontre avec Max a tout changé. Les sites visaient des geeks, mais je ne le savais pas. Et ses amis aussi. Si vous faites un 0bin , visez le geek. Si vous faites un service pour vous, ou pour une cause, faites comme vous le sentez. Il y a 10 ans, il y avait beaucoup moins de monde sur Internet. Il y a 5 ans, on prenait les interfaces Apple comme modèle de simplicité. Sauf que maintenant ça ne suffit plus: Oui, la notion de peur est importante.

Les utilisateurs ont peur sur une machine. Prenez son pouls pendant la procédure et un chrono pour juger du temps.

Tout ça pour dire que maintenant, simple ne suffit plus. Il faut du gros, du voyant, et des garde-fous. Cela peut se traduire par le principe suivant: Quitter la page pendant un upload est une erreur.

Il faut mettre une confirmation. Les boutons doivent être gros. Les labels doivent privilégier un SEUL mot.

Un seul putain de mot. Bientôt il faudra mettre des onomatopées. Et non, les icônes ne suffisent pas. Il y a aussi certains problèmes que vous ne pouvez pas résoudre. Par exemple, le principe du contenu embed ne sera jamais compris par une partie des utilisateurs.

Ils vous blâmeront toujours pour des problèmes du site qui héberge le contenu. Ils vous insulteront même. Je sais, vous allez être tentés de vous en foutre. Au diable tous ces connards qui utilisent IE8. Pester contre des gens qui vous font faire plus de travail et dont le comportement vous énerve est humain. Ils vous servent donc de mètre étalon. La population concernée par le syndrome du brainfreeze devant un ordinateur est parfaitement transversale.

Comme un nerd devant une machine à coudre. Et dit moi si ça marche toujours pas. Et toujours un plaisir de lire ce blog. Ou alors quand bien même on peut rendre les deux modèles compatibles, par exemple des choix prémachés par défaut avec quand même la possibilité de personnalisation poussée, etc. Voila pourquoi la majorité des utilisateurs se comportent comme des beaufs avec les nouvelles nouvelles technologies.

Voir Dégage Sale Programmeur. En somme tu es un utilisateur de voiture. Non, non et non! Le problème des gens qui ne lisent pas les textes, ça rejoint le comportement des gens avec les emails. Lorsque la télé, le vélo, la machine à laver et le robomixeur sont arrivés dans les foyers, il y a certainement eu un paquet de personnes qui se sont retrouvés stupides devant ces outils.

Un ordinateur est un outil un peu plus compliqué. Je ne sais pas, mais gardons espoir. On ne dépend peut-être pas du même continum espace-temps…. Ayant bossé sur des applis métier pendant deux ans, je peux dire que tout dans cet article est vrai. Et si la documentation fais plus de 6 pages, ils ne liront pas, et vous bombarderont de mails et de coups de fils pour que vous leur expliquiez, voire même le fassiez à leur place….

Que Max doit bien se marrer en comparant les IP des visiteur de ce blog a celle des visiteurs de ses autres site moins fréquentable. Un jour, je tombe sur un jeu; marrant , bien foutu…ext. Mais…le rythme était trop rapide à mon goût, et pas réglable. Je reçois en retour: Même si à moi, cela me paraît complètement illogique, et que le soft est inutilisable par autre que par lui. Je ne comprends pas bien là. Séminariste, paysagiste et travail en grande hauteur.

Non non non, erreur de débutant: Pourquoi sais-tu lire, écrire, parler une langue étrangère? Il y a 20 ans, je comprenais rien aux ordis. Il y a 5 ans, je comprenais rien à Linux Il y a 3 ans, je comprenais rien à la semantique du web Il y a 1 an, je comprenais rien à python.

On arrivera bien à un point de rencontre satisfaction? Pour ceux qui connaissent pas: Oh combien je vous comprends! Et ne lisent de toutes façons pas. Les utilisateurs veulent tout, tout de suite, sans chercher. La majorité des utilisateurs de quelque outil que ce soit ne veut pas apprendre. Les marchés de niche sont un asile pour exercer sa passion. Il faut juste que ce marché ne devienne jamais mainstream. En même temps, quand on aime ce pour quoi on travaille, on veut que tout le monde le découvre.

A nous ça nous prend 5 minutes. Je suis pas fan de la société de surveillance. Le Japon est de toute manière surpeuplé. Les Trasheurs Retrouvez un autre portrait du chasseur de japonaises ici.

Sinistrée car regroupant souvent plusieurs autres déjà bien gratinées. Le rôliste est une espèce dérivée du métalleux qui, comme tous ses homologues à la longue crinière poisseuse, se considère comme étant une race supérieure et élitiste.

Nous mangeons de la merde, mais au moins, nous sommes les seuls à le faire! Le Net a bouleversé sa vie minable. Il passe désormais le plus clair de son temps devant son ordinateur. Seul lui et ses amis… pardon! Cheveux longs, sales et gras de préférence, pellicules blanches et croûtes jaunâtres sur le cuir chevelu en bonus, le rôliste aime à vivre négligé, comme ses ancêtres. Un bistrot est une taverne. Le rôliste a des atomes crochus avec les cosplayers. Pour lui, porter un casque de viking pour aller acheter le pain relève de la classe la plus authentique.

Ses parents sont pauvres. Et encore, si papa a travaillé plus pour gagner plus ce mois-ci…. Et pourtant… Généralement nul en css et création graphique, le rôliste passe la moitié de son temps sur les forums de création où il attend avec impatience le futur design de son forum ripou ou son futur avatar de guerrier farouche.

Et oui, le rôliste est bien connu pour son imagination sans limites. Son personnage est tout son contraire: On a pu observer aussi ces derniers temps une invasion massive de tapettes nippones sur les forums de jeux de rôle.

Un examen à passer? Il a son épreuve finale virtuelle afin d'obtenir son insigne de ninja de niveau Une sortie à la pizzeria du coin avec des amis?

Une dernière petite chose. Contrairement au wowiste, dernière évolution en date de la branche des losers no life comme quoi, même dans la dégénérescence on peut aussi évoluer… , le rôliste sort parfois de chez lui. Il va au cinéma déjà, pour aller voir de pauvres étrons hollywoodiens magiques comme Eragon ou la saga des Harry Potter. Mais aussi, pour vivre en vrai ses fantasmes. Et oui, quand les mondes virtuels du Net ne suffisent plus à le faire vivre dans son univers, les plus atteints passent à la pratique en dur.

Vous êtes garde-champêtre et vous tombez sur ces allumés un soir de pleine lune? Mais vous pouvez quand même leur tirer dessus si ça vous amuse, ils ne risquent rien. En bons ninjas virtuels qu'ils sont, ils se sont virtuellement entraînés à éviter des projectiles virtuels allant à une vitesse proche de celle de la lumière virtuelle et n'attendent qu'une occasion pour tester leurs aptitudes virtuelles dans la réalité réelle Et puis, ils portent tous l'ancêtre du gilet pare-balles: Portrait écrit à partir des textes de Kofretou, Lena et Jeunesse Diorhee.

Remix, ajouts et corrections: Il a lui-même pressé le bouton du siège éjectable social. Et oui, parce que, pour se faire jeter, il faut déjà se faire remarquer. Le wowiste préfère amplement vivre dans les univers imaginaires de Tolkien et autres tarés qui voyaient des lutins un peu partout sans même avoir besoin de prendre du LSD…. Le wowiste a démarré sa folie solitaire tout jeune avec les classiques Livres Dont Vous Etes Le Héros, des jeux de rôles de table où l'on fait semblant d'avoir de l'imagination et quelques films tels que Conan, Legend ou Willow.

Ce fut la révélation en pleine puberté. Mais voilà, Internet est arrivé et avec ça, les jeux online. Ce sera son bonheur et son malheur en même temps. Socialement parlant, il est mort. La télé, les infos, la musique, les livres, les films, ses rares amis etc. Tout ça est mis au placard. La troisième guerre mondiale pourrait éclater, il ne serait même pas au courant. Et puis il faudrait se déconnecter de WOW Seule la question des femmes est restée identique chez lui.

Il n'en a pas plus avant que maintenant Vous comprenez maintenant pourquoi il refuse de revenir à la réalité Tous partagent le même point commun: Ils ne savent pas que les trois-quarts des persos féminins qu'ils croisent sont en fait d'autres hommes, et dans le même état de délabrement corporel et mental qu'eux. R Real Life Rulor qui le spolient pour lui taxer plus de fric et finir de peaufiner un véritable empire capitaliste dans le vrai monde.

Portrait écrit par Athéna. Les conventions et autres salons de manga sont un véritable refuge à canards boiteux. Etudiant foireux, bien que studieux, il a réussi à décrocher un BAC technique en 3 ans et son BTS en 5 longues années que papa et maman ont dû financer, avec cours du soir à l'appui.

Enfin sorti du cursus scolaire à 28 ans, en sachant à peine écrire un bon de commande, il se prends pour le roi du monde. A l'instar d'un Patrick Bateman dans American Psycho, il se voit déjà brasser des centaines de milliers d'euros par mois, en costume Prada, dans un duplex avec vue sur Central Park. Quel est son but dans la vie? Non, le commercial français fonctionne comme un gothique: Pour lui, tout est prétexte pour se vanter: Sa popularité se mesure au nombre de gens présents dans son répertoire et non à ses compétences économiques.

Il les appelle, prend des rendez-vous avec eux dans des cafés hors de prix, leur propose des projets qui doivent toujours rapporter plus, attirer toujours plus de monde.

Il a vite compris comment réussir sa vie: Et souvent, la recette fait mouche. Le Japon, les karaokés, les jeux vidéo? Traumatisé par le fait de ne pas avoir pu toujours tout avoir eh oui, même Papa et Maman ont des fois le droit de se faire plaisir au lieu de faire passer le marmot en priorité… , il veut cette fois-ci se rattraper, affirmer sa position dans un royaume de larves, figurer en bas de chaque staff list.

Il aime à dire que son métier est de provoquer le besoin des clients, même si ceux-ci n'en ont aucun sur le moment…. Le commercial a la rage, qu'elle soit de vaincre ou de vendre. Il est plus de 8 heures par jour dans une logique de concurrence, concurrence avec le collègue qui vendra le plus de téléphones cette semaine, concurrence avec la boutique d'en face qu'il faut couler, concurrence avec le monde entier qu'il faut suivre en étant compétitif.

Mais aussi concurrence avec lui-même, car ce rythme de vie ne tarde pas à le rendre complètement dingue. Il faut le voir gesticuler comme un taré derrière son téléphone pour une obscure histoire de bon de commande. Bien sûr il est aussi hystérique chez lui qu'au boulot. Il martyrise littéralement celle qui lui sert de compagne.

La logique de compétitivité entre dans le foyer du commercial, et ce ménage à trois ne dure souvent pas. Il peut enfin se la raconter auprès de ses anciens potes: Il peut aussi choisir une autre alternative, comparable au cumul de mandat: Opportuniste convaincu, il sait où se ménager un nom, une position et des privilèges: Un personnage répugnant moralement, mais peut-on réellement lui en vouloir?

Il a passé sa vie guidé par le commandement suprême: La traîtrise n'a plus aucun secret pour lui. Il est le premier propagateur de rumeurs au sein de son entreprise et à pratiquer la lèche auprès des sous-chefs qu'il exècre tant.

Quoi, il voulait faire dans le commerce depuis tout petit? Sa seule ambition a toujours été un rêve jusque là tenu secret: Portrait écrit à partir des textes de Shruikan du site Pokemontrash et de J-Unit.

Le métalleux est présent dans toutes les tranches d'âge. Là-dessus, le métalleux se considère comme l'élite musicale.

La musique japonaise lui passe complètement au-dessus du cigare, puisque les groupes de métal japonais ça n'existe pas. C'est en tout cas ce qu'il dira même si certains considèreront cependant le rock visuel comme du métal ce qui amusera toujours au plus haut point les initiés. Il a en général entre 12 et 18 ans et peu de repères musicaux. Une véritable feuille blanche attendant d'être écrite.

Il découvre alors ses nouveaux dieux. Comment a-t-il pu vivre auparavant sans eux? Il pense écouter des groupes détenant la vérité vraie. Il a trouvé sa voie, sa raison d'être. Evidemment, il faut qu'il affiche cette nouvelle personnalité au grand jour, donc, nouveau look. Autre marque de fabrique du métalleux collégien: Dessus, on y trouve toute sorte de choses: Pour briller devant ses autres collègues métalleux, il dira que le métal lui fourni de l'émotion, lui fait oublier les soucis quotidiens etc.

Mais en réalité, c'est uniquement quelque chose qui lui permet d'emmerder ses parents! Et c'est donc à l'aide de métal de supermarché qu'il pourra crier par procuration toute sa colère intérieure.

Il choisit avec grand soin ses groupes. Ils sont vraiment trash dans leurs têtes! Il est en revanche inconcevable pour lui de s'ouvrir à d'autres styles musicaux.

Musique de racailles de merde! Musique de pétasses de merde! Musique d'intellos de merde! Musique de vieux cons de merde! Le rap est d'ailleurs l'ennemi juré du métal.

Les deux clans se disputent sans arrêt dans les cours de récré avec, comme imparable et seul argument: Agé de plus de 18 ans, souvent ancien métalleux rebelle, le true métalleux écoute désormais, comme son nom l'indique, du true metal: Metallica, Death, Cannibal Corpse, Scorpions parfois en cachette car même lui a compris que ce dernier groupe faisait de la soupe Top Ça fait tout de suite plus sérieux, plus adulte! Après l'adolescence, il a eu l'idée de lire les paroles des chansons de ses ex groupes favoris et il fut bien déçu.

Il y a vraiment tromperie sur la marchandise là! Voilà pourquoi il faut maintenant plus au jeune métalleux. Il se renseignera donc sur Internet pour connaître les groupes les plus hard et les plus méchants. Musicalement, notre métalleux devient de plus en plus extrémiste. Etant extrémiste musicalement, il devient extrémiste tout court. Le métalleux a en effet une vision manichéenne. Quand on pense que les racailles et les métalleux se font la guerre alors qu'ils sont exactement pareils… Il y a aussi les combats qui changent.

Le lycée étant fini, il ne pouvait plus se fritter à des rappeurs et sentait donc sa raison d'être s'envoler. Alors il s'est trouvé un nouvel ennemi: Le true métalleux a une totale aversion pour ce style. Le true métalleux n'aura jamais d'autre justification. Mais quels sont ces groupes honnis? Il entre soit à la fac, dans une école ou dans la vie active. Ses dernières paroles sont souvent: Au moins, il est sûr de garder les cheveux gras…. Le métalleux sataniste est en général un ado entre 12 et 18 ans.

A la base, simple métalleux classique, il a trop pris au sérieux les clowns du black metal qui se maquillent et arborent toujours un air diabolique sur les photos.

Etant naïf, voire même très con, il n'a pas assez d'esprit pour prendre du recul devant tout ça. Le métalleux sataniste se sent rejeté de tous, même de sa propre famille. Heureusement il a découvert son libérateur en la personne de Satan!

Et c'est donc pour l'invoquer, et s'échapper de cette vie de merde il le répète souvent , qu'il se peinturlure le visage en noir et blanc, parfois du rouge pour imiter du sang, et écoute ses groupes favoris: Il ne considère pas tout ça comme de la musique mais comme une vraie religion. Comme il aimerait pouvoir incendier l'église de son patelin!

Si seulement il n'avait pas acheté tous ces Cds et cette trousse à maquillage Yves Rocher en promo, il aurait pu se le payer son bidon d'essence! Ben oui, le sataniste a beau se revendiquer fort, né pour servir Satan, et par conséquent destiné à devenir l'élite, c'est toujours ses parents qui lui donnent à manger. Mais ça, il ne faut surtout pas lui en parler.

Comment évolue-t-il avec le temps? Comme le métalleux rebelle, le métalleux sataniste se rend compte qu'il n'aura pas son BAC en cassant les oreilles des gens et ira donc ranger son pot de peinture et ses crânes humains en os de plastique véritable.

Il est toujours douloureux de devoir abandonner ses jouets et de devenir adulte. Grâce à un plan de carrière mûrement établi, il devient chanteur, prend un pseudo ridicule, comme Martine Mesrine, par exemple et pompe tout l'argent de poche des jeunes métalleux satanistes. Vous savez, ces satanistes surhumains qui égorgent des caniches, éjaculent sur des tombes et espèrent un jour qu'une belle vampire acceptera de planter ses crocs factices dans sa verge semi-molle.

Et oui, à haute dose, le chichon, ça ravage les corps caverneux… Paradoxalement, avant de devenir un boulet métallique, il était peut-être un jeune apprécié ; peut-être même qu'il faisait le bonheur de ses parents en rangeant sa chambre… Alors pourquoi a-t-il choisi cette voie?

Comme tant d'autres sous-produits chiés par la société de consommation des pays trop riches: On les crée juste pour acheter. Il dira le contraire évidemment et expliquera que le métal est un état d'esprit et qu'il est différent des autres etc. Bien sûr, ils sont tous différents des autres ces gens-là, ils ont les mêmes fringues, les mêmes gueules, écoutent la même musique, mais ils sont tous différents… Pauvres gens.

Portrait réalisé à partir des textes de Vince et de Charlotte. Les Français sont des faignants arrogants. Les Américains des obèses incultes. Les Anglais des hooligans homosexuels et les Italiens les plus grands consommateurs de produits de luxe de contrefaçon! Dans chacun de ces clichés de quatre sous, il y a toujours du vrai.

Les Japonais, eux, sont maudits. Les Occidentaux légèrement philosophes cherchent parfois un sens à leur vie. Les Japonais eux, y ont renoncé depuis un bail, ce serait bien trop déprimant. Leur vie ne sert à rien. De la naissance à la tombe. Tout gosse, le pauvre petit japonais est déjà sous pression. On prend un élève, on branche sa cervelle et on ouvre le robinet à connaissances plus ou moins utiles. Tu ne comprends pas? Il le faudra bien! Tu ne veux pas travailler? Les rêveurs et autres oisifs de nature ont du mouron à se faire au Japon.

Alors, les Japonais, des génies incollables sur pattes? Quand on discute avec des étudiants nippons, on est stupéfait de leur inculture crasse sur le monde extérieur. Sortis de leur archipel, de leur petite bulle, ils ne connaissent rien ou uniquement par des clichés. Tous noirs et sales! Ils sont probablement sales aussi de toute façon! La saleté reviendra toujours pour désigner les étrangers. Au Japon, on préfère schmouter dans le métro le matin, après 8h de sommeil, que de salir ses draps!

Sur le Net, des tas de sites japonais sont interdits d'accès aux étrangers. Désolé mais ça ne va pas être possible. N'essayez même pas de vous mêler à eux, même en étant le plus poli possible et d'apporter du saké à leur moulin, vous vous ferez kicker en beauté.

Ils ne veulent pas de vous. Le Net a beau être une gigantesque communauté mondiale, ils préfèrent nettement rester entre eux. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour laquelle ils sont aussi nuls en recherche sur le Net vu qu'ils ne vont pas plus loin que leurs propres sites, qui sont toujours d'une pauvreté graphique rare et dignes des pages persos occidentales du milieu des années Ça ne leur vient même pas à l'idée que l'on puisse trouver du matériel japonais en dehors du Japon et sont toujours ébahis quand ils tombent dessus par hasard.

Ça les énerve aussi beaucoup, ils pensent qu'on vient leur prendre le riz de la bouche. Les machins japonais sont aux Japonais! A part en format timbre-poste, les photos sont interdites sur leurs sites, on ne plaisante pas avec les droits d'auteurs là-bas.

Les Japonais tirent leur épingle du jeu avec des bbs graphiques toujours très fournis mais éphémères du fait de leur illégalité. Il faut être plus rapide que l'éclair pour faire ses courses dessus.

Mais ne vous excitez pas, en bon étranger que vous êtes, vous n'y aurez pas accès et vous vous heurterez le plus souvent à des erreurs , jp domain, forbidden et autres japanese only. Des gaijin, oui, mais uniquement à la télé ou au cinéma.

Pas sur le même palier, faut pas déconner! Beaucoup de Japonais ayant des aventures avec des gaijin n'osent même pas le dire à leur famille. C'est excitant sur le coup mais une fois leurs sens retrouvés, la honte revient au galop. Niveau culture étrangère, leurs films ne se résument uniquement aux plus gros blockbusters américains. Ils ne fouillent pas par eux-mêmes, comptant sur ce que la marée le leur apportera. Ils sont très savants, surtout des inconnus.

On se demande où ils vont les chercher. Ce sera sa seule période de liberté de sa vie. Il adore les T-shirts barrés de slogans anglais dont il ne comprend pas la signification et qu'il sait à peine prononcer.

Sur une gratte électrique grand luxe offerte par son père, se dédouanant ainsi de la culpabilité de ne jamais le voir, il imite ses idoles, qui elles-mêmes imitent les Occidentaux, et croit faire du rock made in Japan.

Dans cette armée de pingouins, le moindre détail personnel effraye. Après des siècles passés à vivre entre eux, sans aucun contact extérieur, et à croiser des gens qui avaient tous la même gueule, la même couleur de cheveux et la même taille, ils sont devenus des clones. En boîte, ils dansent tous dans le même sens, comme les Schtroumpfs! Malheur à celui qui se démarquera ou la jouera perso. Il leur faut donc agir en conséquence et continuellement soupeser le pour et le contre.

Big Aniki is watching us! Même chose pour la loi. A la différence des jeunes Allemands, qui, eux, se sentent encore sincèrement honteux et coupables des exactions de leurs aînés, les Japonais s'en foutent complètement.

La seule honte qu'ils ressentent là-dessus est celle de la défaite et de l'occupation américaine…. Une fois ses études terminées, le japonais entre dans une grosse boîte, troque ses oripeaux de rebelle contre un beau costume de notaire et devient un salaryman mais plus à vie car, là-bas aussi, le chômage et les délocalisations vont bon train. La question du boulot réglée, il se cherche une femme. Un peu pour la nique, beaucoup pour les tâches domestiques! Les femmes ne servent qu'à ça au Japon.

Pays hyper moderne en apparence, les mentalités sont pourtant encore très proches du Moyen-âge sur le plan de la parité. Le japonais est machiste au possible et sa femme n'y échappera pas. Ce n'est qu'un objet pour lui. Il a pris le pli avec sa mère. Il ne sait rien faire de tout ça. De toute façon, après la première année de mariage, il ne pensera plus à sa douce moitié et ne la touchera plus non plus, préférant aller dans les soap lands pour ça, ces bordels légaux où il paie pour se faire souffler dans le pipeau.

Le japonais préfère payer pour tout, ça le rassure et puis il peut toujours se plaindre ensuite si le travail est mal fait. Un sondage récent a établi une moyenne de 42 rapports sexuels par an pour un japonais, dont plus de la moitié avec des professionnelles… Saviez-vous que des gros patrons emmenaient régulièrement leurs employés favoris dans ces lieux? Le manque de communication a fait de plusieurs millions de Japonais de véritables pervers fantasmant tout seul dans leur coin, et des fantasmes salement tordus, mais bizarrement, la plupart de ces tarés sont totalement inoffensifs.

Les taux de viols sont bien plus bas que dans n'importe quel autre pays moderne. L'avantage de leur éducation, c'est qu'ils n'ont pas le courage de passer à l'acte et c'est tant mieux.

Qui pourrait croire ça en voyant des Japonais, si prudes, si réservés, souriant toujours pour masquer leur gêne ou leur incompréhension? Le Japon est un peu comme un restaurant chinois: Il baise mal, bruyamment et rapidement. Il jouit mais ne fait pas jouir. Il est dans un rapport de force aussi, il doit se montrer à la hauteur de sa condition masculine, il pense donc que, plus il donnera de grands coups façon bulldozer, plus la nana aimera ça… Leurs films de boules ne sont pas très éloignés de la réalité, avec un sanglier tronchant bestialement une petite truie couineuse dont on ne sait si elle apprécie la chose ou souffre le martyr.

Il ne sait même pas embrasser correctement. Voir un couple de Japonais se galocher fera toujours rire des Occidentaux. Faute de grive nipponne, il mangera donc de la coréenne. Chaque pays a son vivier de la dernière chance où les femmes nous trouvent tous très beaux…. Le japonais travaille, il ne sait faire que ça. Il est connu dans le monde entier pour ça, après seulement vient sa perversité… Les 35h, il les fait en trois jours.

Pays vieillissant, usé, croulant sous des dettes publiques faisant passer les nôtres pour de simples pourboires, ne se renouvelant pas côté naissance, corrompu au possible, le Japon vit ses dernières heures. Pour un peuple dressé dès l'enfance à obéir, la dictature militaire est le seul gouvernement qui leur convient de toute façon.

Et puis il y a des crédits à rembourser, comme chez nous. C'est à devenir fou. Pour se destresser, il ne lui reste que la cuite. Le soir, les bars sont pleins. Ça dérape très vite et ça se met à parler de cul, grassement et sans pudeur. Sans ça, c'est comme si on lui avait coupé une jambe. Il songe à s'expatrier mais ne le fera jamais, par manque de courage ou par résignation. Et oui, le travail, c'est la santé. Avant sa majorité, la japonaise ne se fait pas remarquer. Draguer une japonaise est enfantin.

Tout ce qui est kitsch, de mauvais goût et ridicule par chez nous, elle adore et au premier degré! Le manque de contact a fait des habitants de ce pays de véritables zombies sentimentaux. Son désir secret est de se faire entretenir. Beaucoup se marient avec le premier venu uniquement pour arrêter de travailler, souvent un collègue de bureau, elles ne vont pas le chercher bien loin. Leurs parents, qui se sont presque toujours connus de cette façon, les encouragent d'ailleurs là-dessus. Du moment que le guignol gagne bien sa vie, c'est le principal.

Dans la nouvelle génération, certaines sont prêtes à tout pour du blé et se vendent au kilo sans aucun état d'âme. Soyons humbles, on a les mêmes chez nous. Elle est comme au boulot: Elle ne bouge pas et attend que ça se passe.

Si ça lui plaît, tant mieux, sinon, tant pis. N'attendez d'elle aucune initiative. Avoir un tel grain de peau, une si belle chevelure et être aussi passive et sans imagination une fois à l'horizontale, ça frise l'inconvenance.

Son mariage sera probablement sa plus grande joie. Le dit mariage est effectué en grande pompe, souvent à l'occidentale la robe de mariée telle qu'on la connaît fait rêver toutes les Japonaises… , avec les deux familles se mesurant sans le dire à qui exhibera le plus son argent dans des cérémonies ringardes où le grotesque côtoie le vulgaire. Ce seront ses enfants par procuration. Consultant régulièrement un médecin, et se rendant aux urgences pour un simple mal de gorge, la japonaise se croit tout le temps malade.

Certains taulards ont une vie plus riche qu'elle! Même chose pour son physique, pas la peine de passer quatre heures d'affilée chez un coiffeur puis deux autres chez une esthéticienne quand cela fait plusieurs années qu'on a pas attiré un coquin dans sa culotte. Pas assez beau, pas assez riche, pas assez gentil, pas assez ce que vous voulez. On est pas seul pour rien dans la vie… Son caractère change en vieillissant, elle devient acariâtre, pénible, sèche et aigrie. Les voilà les thérapies de groupe au Japon!

Si vous êtes un gaijin, elle ne cessera de vous le rappeler et se rapprochera de plus en plus de sa famille, en particulier de sa mère qui ne vous a jamais vraiment accepté et deviendra son clone. Du fait de votre origine, vous ne serez jamais assez bien. Vous auriez dû savoir que les Japonaises sont faites pour aller uniquement avec des Japonais. La desperate housewife française est une araignée.

Une fois engluée, elle ne la lâchera plus et la dévorera à petit feu. Une boîte de nuit, une soirée avec des amis, un speed dating, sur son lieu de travail, sur Meetic, au hasard… Pour elle, tous les endroits sont bons pour trouver son sachet de graines. Il y a plusieurs raisons à ce désir de fonder une famille chez elle. Elle était toujours toute seule ou presque.

Surtout pour les hommes… Dernière raison, le complexe du père. Combien de gamines ont vénéré leur père et en ont fait leur objet de culte? Elle tombe enceinte pour arrêter de travailler si elle travaille… mais ne daignera pas vraiment éduquer son bébé, le confiant à des nounous.

Mère mais pas plus de cinq minutes par jour, faut pas non plus que ça empiète sur son temps de shopping… Victoria Beckham power! Mais revenons à notre desperate housewife type. Une fois sa victime masculine prise dans ses filets, le cercle infernal commence. Vie de couple pour commencer, tous les deux dans la même maison. Lui qui créchait à 15 dans un studio avec des potes, ça commençait à bien faire.

Il fait donc ses valises fissa pour un endroit un peu plus calme et douillet. Naïfs que vous êtes! Les impôts sont lourds à payer quand on est célibataires devant la loi. Une fois mariés, on divise ça par deux! Voilà la principale raison pour laquelle le mariage sera toujours à la mode: Sans ça, il y a belle lurette que les fabricants de robes de mariées se seraient reconvertis dans la confection de rideaux en dentelle. Ça ne leur plaît pas et puis ça ne fait pas sérieux ce truc.

La voie du mariage est bien souvent une rue à sens unique. Quand elle est provinciale et crottée, on a droit à ces hallucinants banquets de ploucs, cons comme des balais, et qui terminent la soirée bourrés au mousseux, remuant plus ou moins en rythme leurs varices sur du Licence IV et faisant la danse du tapis… Toute la famille est là.

Ah ben mince alors! Le mari en est comme deux ronds de flan! Pris dans le piège à loup, mi surpris, mi content, il accepte la chose. Il va être papa. Cette même naïveté touchante lui a déjà servi à fermer les yeux sur les inévitables coucheries de sa femme quelques temps auparavant, quand le couple battait de l'aile.

La graine plantée, elle commence à se développer et bobonne gonfle. Une femme enceinte est une femme horrible. Promis, cette semaine, il essayera par la face nord…. On lui donne un prénom de chien ou de sitcom, ce qui est souvent la même chose. Alors, il faut déménager. Notre mère-poule a déjà tout prévu, elle veut partir à la campagne, dans SA propre maison, pour y élever en plein air et au grain ses poussins. Donc, demande de crédit sur 25 ans, visites de plusieurs poulaillers plus ou moins en bon état dans des coins aux noms composés et où il faut obligatoirement avoir une voiture pour aller chercher le pain.

Personne ou presque ne veut se faire chier avec des enfants qui ne sont pas les siens. Fallait y penser avant. Evidemment, pour notre desperate housewife, les fruits de ses entrailles sont tous surdoués. Issue de la nouvelle génération, elle ouvre de suite un blog racontant les meeeeeeeeerveilleux exploits de bébé. Qui visite ce truc? Les photos ne manquent pas. Ça sert à ça le numérique: Ça papote, jacasse, pépie… Elles échangent leurs dernières recettes magiques pour faire dormir bébé, cassent leurs amies communes absentes, s'informent des derniers potins people et du contenu de la prochaine saison de Lost ou Prison Break.

Et puis, il y a la télé. Ils savent les faire mais pas les élever. Kevin a fait une connerie, que faire? On va pas le baffer quand même, faisons-lui plutôt un cadeau! Dans les espaces publics où il faut attendre, comme La Poste par exemple, on la voit arriver de loin. Dans la rue, on assiste à ces spectacles tragi-comiques de parents, au bout du rouleau, promenant leur gosse comme ils promènent leur chien et, comme pour Médor, ils ne savent que leur donner des ordres: Quelques fois, on a des mères qui se projettent dans leurs enfants.

La bonne femme ayant raté sa carrière de tennis woman, par exemple, va inscrire un de ses gosses le ou la préférée bien sûr dedans. Même si le môme ne rêve que de jouer au foot, de faire du piano ou bien de rester chez lui bien tranquillement.

On a une pensée émue pour tous ces parents qui ont forcé leurs enfants à faire des trucs qui ne leur plaisaient pas afin de devenir ce que eux n'ont jamais pu être. A trente ans passés, sa vie est en roue libre. Notre mère de famille se retrouve un peu sans but et a du mal à se reconnaître dans la glace le matin. Ses bras ont triplé de volume. Son visage aussi a morflé, un double menton commence à poindre. Elle qui était si fière de paraître si jeune et à des années-lumière de son âge véritable, elle le fait désormais.

Quant à sa choupinette, bonjour les portes de saloon! Le temps où son corps était svelte et ferme est bien loin. Comment une bonne femme de 54 ans comme elle, qui a fait quatre gosses en plus, pouvait encore être aussi mince et attirante?

Dans quel état sera-t-elle à 54 ans? C'est même la mode en ce moment. La carrière d'abord, la famille ensuite. Elle ne sait faire que ça: C'est un utérus sur pattes! Elle est comme un flipper, vous lui glissez une pièce dans la fente, vous la prenez par les hanches, vous y jouez, vous la secouez un peu et hop!

Son unique fonction est de se reproduire, comme les bactéries. Le pro Linux est comme tous les reconvertis. Avant, le pro Linux était chez Windows, mais il a vu la lumière du dieu Tux et maintenant, il voit! Il fait partie des élus. Et casse les couilles. La moindre de ses images est en png. On se retrouve donc très vite avec lui avec des photos de plusieurs mo chacune.

Il soutient activement le logiciel libre. C'est le problème de ce genre de discours cloisonné, il ne peut y avoir d'évolution sans trahison. On peut au moins reconnaître une qualité à Bill Gates: Chez eux, dans leur chambre aux rideaux toujours tirés et sentant le renfermé, ils avaient un IBM de 30kg et codaient déjà comme des fous en monochrome sur des supports K7 audio. Installer Ubuntu avec Wubi? Ça va pas non?

Partitionner soi-même son disque dur, c'est tellement plus compliqué Parce que neuf fois sur dix, les nouveaux adeptes veulent retrouver sur leur OS gratuit fraîchement installé les mêmes fonctions que leur Windows. Curieusement, on ne le voit pas aussi excité lorsque Ubuntu sort une nouvelle mouture de son système.

Et oui, entrer dans la secte Apple, ça se paie. Ça a démarré dans les années Négligeables mais les possesseurs de Mac ne voulaient rien savoir.

Même chose en musique, où le Mac est solidement implanté. Essayer de trouver des programmes de téléchargement, des codecs, et surtout des jeux, est un défi quotidien pour lui. La nouvelle vague de pro Mac, arrivée par l'iPhone, ou par lassitude des plantages incessants et autres virus tenaces qui pourrissent son PC depuis des années, est sans doute la pire. Persuadés de changer de vie en même temps que d'ordinateur, ces nouveaux convertis oublient tout de leur passé mécréant et moqueur envers leurs quelques amis qui buvaient du cidre depuis le Mac Classic.

Les vieux réflexes ont la vie dure. Après quelques années de tâtonnements, ces fidèles de la dernière heure découvrent qu'ils peuvent eux aussi customiser l'apparence de leur OS jusqu'aux moindres détails et se retrouver, comme tous les amateurs de tuning PC, avec un bel écran de beauf-otaku-geek.

Prix élevé oblige, la mentalité de snobinard-bobo du fan de Mac rejaillit à chacun de ses investissements et sa santé mentale ne dépend que du modèle d'iPhone qu'il utilise. Et vu la durée de la batterie, mieux vaut que ça soit un court-métrage…. Elitiste, le pro Mac se trouve unique et exceptionnel. Donc, les siennes… Ne lui dîtes quand même pas que le copier-coller, la souris et l'interface graphique furent inventées par Xerox et volées par Steve Jobs, il risquerait de s'énerver.

Quand un patron est multi milliardaire, il lui voue un culte. Bill Gates, malgré sa coupe au bol, ses débardeurs à losanges et sa tronche de membre à vie du club des anciens acnéiques, est son idole.

Le pro Windows hait les logiciels gratuits et libres. Pour lui, la marque est gage de qualité et de résultat optimal! Il se peut aussi qu'à cause de votre éventuel mauvais choix, vous condamniez vos étudiants à devenir RMIstes à vie, qu'ils attrapent un cancer incurable ou que leur classe explose brusquement.

Et ce sera de votre faute, à vous! Alors, attention, faites TRÈS attention à ce que vous allez faire, nous ne vous le dirons pas deux fois… Signez là. Pour être à la pointe du progrès, il pirate comme un malade. Il lance Emule ou un client de Bit Torrent des programmes en open source… et va-y que je te télécharge le logiciel cracké en question! Toujours la dernière version en date évidemment. Ben oui, faut se connecter pour bénéficier des dernières définitions de virus et il pourrait se faire repérer… Courageux mais pas trop non plus.

Son PC ressemble à tout sauf à un PC. Le tout à crédit. Il se retrouve donc avec un PC haut de gamme qui lui sert à surfer sur le Net, chatter sur MSN, télécharger et relever ses mails… Il fallait bien ça. Portrait écrit à partir des textes de Kervala et Kalimero. Pendant dix ans, normalement hebdomadaire mais très souvent quotidienne, cette émission gluante et nauséabonde allait provoquer un holocauste de neurones auprès de la jeunesse de l'époque, pire qu'Arthur ou Cauet réunis, et former par ricochet une caste qui désormais hante et règne sans partage dans des lieux interlopes comme les facs de japonais, les restaurants japonais tenus par des Chinois et les coins manga des Fnac: Une nostalgie pas si lointaine puisque eux-mêmes ne sont pas encore sortis de cette enfance dorée.

A cinq ans, ils passaient des heures à reproduire et mimer les gestes pour balancer un kamehameha, un météore de Pégase ou se transformer afin de nous punir au nom de la lune.

Désormais adultes, du moins physiquement, ils continuent encore de le faire, mais sur la scène de Japan Expo, avec des costards en papier-cul…. Dorothée les a faits.

Dans un tiroir de leur chambre, ils conservent, telles de vraies reliques, tous les exemplaires du Club Dorothée Magazine et ils les feuillètent presque en pleurant. Ce sont des trésors pour eux, pensez donc, ils ont quasiment appris à lire avec. Un programme idéal pour des gosses! Il faut bien que l'ami Michel reçoive quelqu'un d'autre que Sarkozy de temps en temps aussi… Ce fut enregistré avec précision et repassé sans limite.

Ils sont persuadés que le succès de l'émission n'était dû qu'à eux-mêmes. Le fait que pas un seul de ces comiques nés n'ait pu rebondir après l'arrêt en du Club Dorothée est une preuve assez flagrante que leur talent est à l'image de leur encéphalogramme: Le Club Dorothée ne devait son succès qu'à une seule chose: Mais sachez tout de même que ces sous-produits carnés de la télévision sont des prix Nobel comparés à la génération suivante qui arrive là, celle qui a entre 10 et 15 ans, qui tient des skyblogs, n'écrit qu'en SMS et qui a poussé devant Pokemon et Naruto.

Vous allez découvrir que l'on peut toujours trouver pire…. Phénomène des temps modernes, la new babou est le produit de notre époque où tout se veut écologique et recyclé. Toute sa personnalité, son look, sa vision des choses, ne sont que des trucs existants déjà, souvent des clichés, mais en version moderne.

C'est la génération qui nous gouverne à l'heure actuelle. Devenus des adeptes purs et durs du capitalisme, bien qu'ils ne l'admettront jamais, ils n'ont pourtant pas renié leur passé chevelu. Ils gardent même de leur court séjour communautaire des souvenirs dorés, presque romantiques. Bossant la plupart du temps dans la com, elle peut se permettre un look personnel, fruit de ses longues écoutes et lectures sur le sujet.

Elle ressemble à une globe-trotteuse, le problème c'est qu'elle ne va jamais bien loin. Avec ses longs cheveux roux, frisottés et épais, elle fait penser à une version féminine de Corbier. Ses nippes sont improbables. Tout est long, déglingué, ouvert, débraillé, détendu et mal assorti. Comme les oignons, elle a plusieurs couches: Elle aime ce genre de boucle. Quand elle ne trie pas, elle astique, brique, fait des machines à n'en plus finir avec sa lessive biodégradable qui ne lave rien, et fout de la Javel un peu partout chez elle.

Evidemment, elle a tout le confort moderne à la maison. Elle a pris goût à tout ça. Pour la pratique, elle préfère laisser ça à José Bové par exemple. Notre new babou est végétarienne et mange uniquement bio. Là, elle est sure de trouver les bons légumes sains et garantis sans pesticides. Grâce à tous ces aliments sélectionnés, elle donne l'impression de prendre énormément soin de sa santé et elle-même y croit.

Bande de nazis mangeurs de cadavres va! Avec des frites et du jus. Non, pas ces clients se ramenant toujours avec des poussettes pleines de rescapés des méthodes contraceptives ou ceux qui téléphonent en racontant tout fort leur vie minable. Vous remarquerez que ce sont presque toujours des fans de mangas qui font ça. Ils se remplissent pour le mois. A St Lazare, on leur a installé des sortes de reposoirs en bois sur les murs pour faciliter leur confort de lecture et préserver leurs petits dos fragiles.

Chercher un titre de manga dans cette assemblée de boulets relève de l'exploit. On les dérange même parfois. A quand les transats, les lampes à bronzer et des loufiats leur apportant de rafraîchissantes tournées de daiquiris gratuites? En plus, eux n'achètent jamais rien évidemment.

Leur journée sera bien remplie, pour une fois…. C'est calme, il y a de la lecture gratuite, de la compagnie, et personne ne viendra vous demander vos papiers. Nocturne le jeudi et vendredi inclus…. Le sarkozyste se reconnaît assez facilement. Passons sur les septuagénaires, survivants de la canicule , qui forment la moitié de son public, pour nous concentrer sur les jeunes.

Le sarkozyste est irréprochable. Vous remarquerez qu'il parle toujours de son fric, preuve qu'il en a. Le sarkozyste veut tout mais sans rien payer.

C'est pourtant le principe même de la république mais pas pour lui. Il est surtout une victime, il lui faut toujours des boucs émissaires pour expliquer sa non-réussite.

Cela ne vous rappelle-t-il pas le discours des fans du Front National? Nicolas Sarkozy dédouane tout un paquet de gens qui ne pouvaient se résoudre à voter le Pen avant!

Voter Sarko, c'est voter Le Pen mais la mauvaise conscience en moins. Sarkozy doit son élection aux votes d'une poignée de racistes hypocrites. Le sarkozyste est un mouton à la base. Demain, ce sera lui le maître. Il attend ce jour avec impatience. Les winners, et ceux qui se prennent comme tels, aiment Sarko. Mais attention, lui qui éructe un peu partout que les Français sont des feignasses, il ne parle pas de travailler lui-même plus dur, ah non!

Quand il bulle dans un bureau, entre deux pauses-cigarettes où il en profite pour draguer les boudins de la compta, il faut le voir hurler à la mort lorsque l'on menace de faire sauter ses RTT. Et lorsqu'il est patron, ce sera à ses ouvriers de trimer plus. Faut pas déconner quand même! C'est un réflexe chez eux.

Ce sont des fanatiques. Regardez un comité de soutien sarkozyste ou un de leurs meetings, on se croirait dans une caserne militaire.

Ils soutiennent désormais un candidat charismatique. Un peuple, un parti, un chef… Lâche et trouillard, le sarkozyste excelle dans la dénonciation anonyme sur le Net.

En bon français moyen, il aime appeler les flics. Il est de la race de ceux qui dénonçaient pendant l'Occupation allemande. Il est d'accord pour bosser 12h par jour, de rentrer tard le soir, d'être complètement crevé, de ne plus voir sa famille etc.

Pour l'instant, c'est de la théorie, attendons de voir la pratique. On ne lui donne pas quinze jours à ce rythme avant qu'il commence à gueuler! Quand on gagne en moyenne briques par mois, on a pas envie que ça s'arrête et, en bon nouveau riche, on se rue vers celui qui promet que cela ne s'arrêtera jamais. A vous de choisir.

La plupart des fumiers à la tête des pays ont presque toujours été élus très démocratiquement de toute façon, et avec des scores très élevés. On a le président qu'on mérite. Dans les années 70, être au chômage était une honte. Alors certains votaient communiste pour se faire passer pour des travailleurs.

Certains prennent également des initiatives. Enfin, initiatives est un mot relatif. Tout démarre par une frustration énorme. Certains fanatiques français prennent conscience un soir de leur impuissance. Ils rêvent de rencontrer leur idole de toujours, de lui serrer la main, de le toucher, de lui parler comme à un ami, même de recevoir un baiser de sa part les jours de grande rêverie éveillée… Ils se couperaient une jambe pour ça. Mais entre Béthune et Tôkyô, il y a un paquet de kilomètres et comme ils ne veulent faire aucun effort, ce sera à leur idole de venir les voir.

Les noms de ces associations sont toujours extrêmement ronflants et prétentieux: Il faut un trésorier, un vice-président et surtout un président, titre bien vite accaparé par notre fanatique en chef, presque toujours une nana, et instigatrice du pseudo projet.

Grâce à son titre auto-proclamé, elle découvre la puissance. Elle a toujours raison. Lorsque quelqu'un ose lui dire que son association est bidon, elle déclare avec une fureur enfantine que de toute façon, elle, elle sait que c'est vrai et qu'on allait voir bientôt… Nananèreuhh! Elle règle ses comptes aussi et elle en a en suspend! Toutes ces années où elle fut humiliée et dédaignée sont lavées dans le sang virtuel. Des clans se créent. Ça complote sec par derrière et ça se démolit en petit comité.

Comme tous les mythos, elle croit à ses propres conneries. Ils gobent tout et tout cru. De la gloire par procuration. Et puis dans sa tête, tout le monde connaît et vénère XX, on ne peut pas lui dire non.

Pour les trucs secondaires, elle compte sur ses amies, mythos également, lors de grandes réunions sur MSN. Et puis ça permet de reporter la faute sur elles lorsque ça foire. Chaque association a le droit de demander à ses adhérents une cotisation annuelle. En échange, le membre recevra, après trois mois d'attente, une petite carte sentant bon les coups de ciseaux lui indiquant qu'il fait partie de l'élite et qu'il pourra avoir accès aux privilèges de l'association.

Bien souvent, le seul privilège est simplement de faire partie de l'association, pas plus… Mais ça marche. Il faut flatter le membre, lui faire comprendre qu'en s'abonnant, il devient quelqu'un.

Normalement, ça sert à payer les timbres, les enveloppes, l'impression des tracts etc. Mais quand les hauts gradés commencent à payer leurs Pullip avec, alors là, ça change tout. La présidente a toujours de bonnes excuses. Elle kille tout ça, dépense les derniers deniers de son association dans des conneries et retourne à son néant quotidien fait de rêveries éveillées, de poèmes bourrés de fautes et de masturbation compulsive.

Des milieux nazis qui ne supportent que le beau, les gagnants et surtout la jeunesse. Le concept est simple: Une particule est la bienvenue. Les très riches adorent ressembler aux très pauvres de nos jours. Le malheur de cette planète est devenu un argument marketing. Et enfin, il y a les chansons. Presque toujours écrites par ses soins, les paroles sont pauvres. Les dictionnaires de rimes sont frénétiquement pillés.

Jim Morrison était des leurs et quelle carrière! Tout est factice là-dedans, creux et prétentieux. Ces gens-là saignaient réellement.

Devinez de qui on parlera encore dans ans? Une béjhideuse est à la base une collectionneuse de BJD Ball Joined Doll et les dites BJD sont des poupées, japonaises ou coréennes, en résine, et articulées à la façon des vieilles poupées en bois. La béjhideuse est un mélange de gothique, de fan de yaoi et de pauvre fille.


Share this: