Imperial Cleaning

Roulette (jeu de hasard)

Car ce cadre se distingue d'abord dans les principaux centres scolaires qui bénéficient de cette crise Paris , Bologne , et c'est au sein des universités que seront enfin saisis les apports nouveaux des traductions d' Avicenne , de Rhazès , et des traités inconnus d' Aristote [ ].

Menu de navigation


Southern qui soutient que les maîtres cités comme chartrains auraient seulement reçu leurs prébendes à Chartres, et auraient pour le reste enseigné ailleurs, en particulier à Paris [ ]. Cette position a néanmoins été fortement nuancée [ ]: Bernard est maître à partir de , et chancelier en , soit deux ans avant sa mort probable en [ ].

Son successeur Gilbert de la Porrée lui succède , puis Thierry de Chartres devient chancelier jusqu'à sa mort vers [ ]. Ces trois lettrés insufflent à l'école de Chartres son esprit particulier [ ].

Le mouvement s'est également étendu vers l' Empire , à Liège , Cologne , Trèves , Mayence où enseigne le Lombard Presvotin , Spire un maître André est cité par une charte en et jusqu'en Franconie et en Saxe Bamberg , Hildesheim [ ] , [ ]. Au sud, Salerne bénéficie de la vigueur des traductions [ ] et se constitue comme principal centre d'enseignement de la médecine en Occident [ ] , [ ]. Ces centres influencent la Provence , le Languedoc et même la Catalogne , où se tiennent des enseignements de droit à Arles et Avignon et le droit et la médecine à Montpellier où Per de Cardona enseigne le droit romain dans sa jeunesse , en tout cas par intermittences [ ].

De nombreuses sources permettent de mieux appréhender la vie des écoles urbaines [ ]. Certains aspects du fonctionnement des écoles restent pourtant méconnus, les différents types d'école n'ayant de toute façon laissé aucun statut [ ].

Les écoles cathédrales et canoniales sont placées sous l'autorité de l'évêque ou de l'abbé, représenté par un dignitaire du chapitre, l' écolâtre scolasticus , parfois appelé autrement, comme le chancelier de l'école de Chartres , lequel devait être secondé par d'autres maîtres. Elle est instaurée sous Alexandre dans les années [ ].

Le concile de Latran III généralise en ce système [ ] , dont l'effet réel doit cependant être modéré puisqu'il ne s'applique pas aux enseignements de droit et de médecine [ ].

Comme dans tout groupe social les conflits sont fréquents, comme ceux rapportés par Abélard contre Guillaume de Champeaux en particulier ou par d'autres auteurs [ ]. Mais la prise de conscience de leur rôle par les maîtres transparaît dans certaines sources présentant un idéal du bon scolasticus.

Thierry de Chartres parle ainsi de ses propres principes: Je ne le fais pas et cependant j'ai beaucoup de disciples. Je ne veux pas du profane vulgaire, ni de la tourbe des étudiants pétulants, ainsi ceux qui se targuent d'esprit pour ne pas étudier, qui se font répétiteurs chez des particuliers [ Jean de Salisbury quant à lui n'hésite pas à critiquer certains.

Ainsi accuse-t-il un certain Sertorius de ne répondre qu'à l'appât du gain: Citant les Écritures, Guillaume de Conches accuse quant à lui la vogue des maîtres trop indulgents: Quelle liberté de maintenir les études est-il en effet possible d'espérer, alors que nous connaissons des maîtres qui flattent leurs élèves, des disciples qui jugent leurs maîtres, et leur imposent de parler et de se taire?

Les étudiants font partie de ce même monde, bien que certaines préoccupations soient chez eux plus prégnantes: Ce n'est qu'à la fin du siècle qu'apparaît le premier collège pour étudiants pauvres, fondée par l'Anglais Josse pour dix-huit étudiants, à l'Hôtel-Dieu , suivi du collège Saint-Thomas-du-Louvre fondé par Robert de Dreux [ ]. Évrard l'Allemand plaint la Parisiana fames , la faim des étudiants parisiens, et affirme: À l'inverse, Jean y dénonce aussi les Academici qui occupent leur vie entière à la seule dialectique: D'autres enfin se font vagabonds et provocateurs, comme les fameux autant que mystérieux Goliards dont on connaît les chansons à boire, les parodies liturgiques Carmina Burana et les poèmes provocateurs:.

Mais il faut aussi saisir qu'à l'inverse, des étudiants sont sérieux, semblables au portrait idéal dressé par Hugues de Saint-Victor:. Et si d'aventure il ne peut pénétrer quelque passage obscur, qu'il n'éclate pas pour autant en mépris, sous prétexte que rien ne peut être bon qu'il ne puisse lui-même comprendre. Telle est l'humilité de la discipline intellectuelle [ ].

Célestin III et Innocent III sont tous deux d'anciens élèves des écoles de théologie de Paris, et ces dernières fournissent à l'administration de la curie romaine un important contingent [ ]. Les deux autres arts du trivium sont touchés par un double mouvement. D'abord, au cours du siècle se développe tout particulièrement l'enseignement de la logique , de plus en plus directement lié à la grammaire.

On voit déjà Bernard de Chartres faire évoluer sa leçon dans une telle direction, du moins si l'on en croit la description rapportée par Jean de Salisbury:. Car aucun exercice n'est plus utile pour l'éloquence, n'est plus favorable à un apprentissage rapide, et ne prépare mieux à la vie, du moins si la charité le régit soigneusement, si les progrès des lettres sont au service de l'humilité [ ].

Bernard de Meung surtout laisse une trentaine de manuscrits, en particulier une Summa dictaminis souvent reprise [réf. D'autres traités comparables sont le Libellus de arte dictandi attribué sans certitude à Pierre de Blois [ ] , et des ouvrages recueils de modèles de lettres ou de chartes comme celui de maître Hilaire [réf.

Le quadrivium connaît une nouvelle dynamique, un goût dont témoigne Hugues de Saint-Victor:. Est-ce qu'une figure équilatérale à quatre côtés dont on multiplie entre eux deux côtés remplit la même surface qu'un carré? C'est ce que j'ai appris en arpentant les deux figures.

Souvent, nocturne observateur du ciel, j'ai passé la nuit dehors pendant l'hiver en veillant. Souvent, je jouais d'un instrument aux cordes arithmétiquement tendues sur la touche qui me faisait percevoir à l'oreille les différences entre les sons en même temps que je goûtais la douceur de la mélodie [ ]. Cette curiosité est également soutenue par l'aristocratie laïque, ce dont témoignent par exemple le programme d'astronomie du Roman des sept sages , les traités scientifiques composés en vernaculaire par Philippe de Thaon pour la femme d' Henri I er d'Angleterre Aelis de Louvain , ou encore le Drogmaticon de Guillaume de Conches composé sous la forme d'un dialogue de l'auteur avec le duc de Normandie Geoffroy le Bel.

Les maîtres chartrains occupent une place particulière dans ce mouvement scientifique, en se basant essentiellement sur le Timée seul texte platonicien assez connu et les textes néoplatoniciens de la fin de l'Antiquité Macrobe , Martianus Capella , Boèce [ ].

Mais il faut surtout prendre en compte l'impact des traductions depuis le grec et l'arabe, qui importent des textes scientifiques, et notamment astronomiques de première importance.

La pression de cette nouveauté et de l' aristotélisme renaissant semble d'ailleurs avoir joué un rôle dans le déclin de l'école platonisante de Chartres [ ]. On peut d'ailleurs citer, hors de Chartres, Adélard de Bath comme l'un des principaux penseurs politiques du temps, avec ses Quaestiones naturales.

Il n'est pas anodin qu'Adélard ait lui-même été un traducteur de première importance [ ]. Enfin, la musique , quatrième art du quadrivium , reste essentiellement basé sur Boèce avec quelques apports plus récents comme Gui d'Arezzo mais connaît des progrès certains dans les monastères et dans les écoles cathédrales en tant que pratique artistique autonome, et non plus en tant que discipline théorique imbriquée dans l'apprentissage arithmétique.

On voit ainsi se succéder plusieurs maîtres parisiens grâce auxquels se développe la polyphonie: Albert puis Léonin et Pérotin [ ]. Malgré l'autonomie grandissante de la dialectique , la science religieuse, c'est-à-dire, du moins à cette époque, surtout l'étude des textes sacrés, demeure le seul débouché normal de l'étude des arts libéraux [ ]. On trouve une indication comparable dans le De principis instructione de Giraud le Cambrien: Paris est le centre d'études bibliques le plus représentatif, ce qui explique le sentiment de sainteté loué par certaines descriptions de la ville [ 50 ].

L'étude de la page sacrée se base sur quatre instruments: On en voit une illustration chez Pierre le Chantre: Saint-Victor en particulier est un centre vigoureux d'étude de la Bible. Hugues conçoit ses textes dans cette optique: Les connaissances de celle-ci sur la foi doivent renforcer l'âme sur ses fondations, afin que toutes les pierres qu'on y ajoutera par la lecture et par l'écoute demeurent inébranlables.

C'est pourquoi j'ai composé cette brève somme en une seule série, afin que l'âme n'y trouve que certitudes, à quoi elle soit capable de s'attacher et de se conformer, et qu'elle ne soit pas entraînée sans ordre ni direction à travers différents volumes des Écritures et les détours des lectures [ ].

On connaît d'importants traités systématiques comme le De Sacramentis d' Hugues de Saint-Victor déjà cité, ou les trois Théologies d' Abélard: Cette théologie part de l'exégèse et adopte les outils de la dialectique, à commencer par la quaestio. Abélard justifie l'usage de la dialectique en théologie en en faisant un éloge qui s'appuie sur saint Augustin:.

L'excellent docteur Augustin, dans son livre De l'ordre , la loue en ces termes: Elle enseigne à apprendre, elle enseigne à enseigner. Mais la pratique de la dispute doit prévaloir pour que toutes les quaestiones soient pénétrées et discutées.

On peut encore citer Robert de Melun , auteur de Quaestiones de divina pagina vers [ ]. Au contraire, les attaques contre cette utilisation de la logique aristotélicienne dans l'enseignement théologique se multiplient, notamment de la part du milieu monastique: L'essor de l'enseignement du droit et de la médecine se fait à partir de l' Italie , qui bénéficie de l'héritage de Ravenne pour l'enseignement juridique qui s'enracine à Bologne , et des traductions siciliennes pour l'enseignement médical qui trouve à Salerne sa capitale.

Ailleurs, et Gilles de Paris signale dans son Karolinus les maîtres parisiens qui enseignent ou ont enseigné le Décret [ ] , on pense à ce sujet que l'enseignement du droit est importé de Bologne à Paris par un certain Albéric du Mont vers [ ]. Plus au nord encore Étienne de Tournai , lui-même éminent commentateur du Décret , se plaint auprès d' Innocent III de l'abus des nouveaux textes en particulier les décrétales lus dans les écoles et vendus dans sa ville [ ].

Dans les écoles de médecine de Salerne , la principale source utilisée est un corpus de textes grecs et arabes plus tard appelé Articella. L'école de Montpellier est surtout active à partir du milieu du siècle.

L'enseignement est divisé en deux branches, l'une théorique et l'autre pratique, cette dernière bénéficiant de nouveaux efforts comme la Pratica medicina de maître Nicolas, à la fin du siècle [ ]. Mais les études de médecine sont également en faible considération chez les lettrés, comme le montre l'avis de Jean de Salisbury envers ces faux savants qui peuplent les cours, à la recherche de richesses:.

Mais ils s'acquittent de fausses études, hâtivement conclues, ils exercent trop vite ce qu'on leur a appris. Ils agitent Hippocrate et Galien, et ce qu'ils disent n'a aucun sens: Ils croient tout pouvoir, parce qu'ils peuvent bavarder de tout, et promettre n'importe quoi. Il ne faudrait pas enfin négliger les questions de l'organisation quotidienne et matérielle des écoles, rapportée par certaines sources comme l'écolâtre d'Angers, Marbode , dans son poème Institutio pueri discipuli [ ] , et qui décrit la journée habituelle des disciples: Hugues de Saint-Victor décrit aussi une classe où se mêlent les différents âges, chacun occupé à des activités différentes: Bernard de Chartres fait quant à lui deux leçons quotidiennes, selon les résultats desquelles les mauvais élèves sont fouettés [ ].

Enfin, les Quaestiones attribuées à Odon de Soissons montrent également deux leçons successives: Du point de vue matériel, les instruments du maître et de l'étudiant rapportés par les sources sont comme dans les siècles précédents, avant tout autre, la tablette de cire et le stylet. La question de l'écriture sur parchemin se pose: Un choix devait également nécessairement être effectué par les élèves entre les nombreux livres, ce qui entraîne d'ailleurs la multiplication des compendia , excerpta , flores et autres deflorationes résumant et compilant de nombreux extraits classiques indispensables.

On peut en particulier citer le compendium versifié du maître Vacarius , à Oxford , et surnommé Liber pauperum , le livre des étudiants pauvres [ ]. L'instruction des laïcs progresse également, notamment dans les cours princières. À sa fille Mathilde est par ailleurs dédié le traité sur la Création de Clarembaud d'Arras [ ].

Geoffrey et Chrétien sont les deux grands artisans de la légende arthurienne. Aliénor d'Aquitaine enfin est un exemple particulier: Il ne faut pas non plus oublier le rôle des rois normands de Sicile [ ] , ou encore celui de la curie romaine, de la cour de Frédéric Barberousse et de cours épiscopales fréquentées par les Goliards comme Hugues Primat [ ].

La seule exception, notable, à cette habitude semble bien être l'entourage des rois de France, du moins jusqu'au règne de Philippe Auguste inclus [ ]. La noblesse, qu'elle soit petite ou grande, prend l'habitude d'enseigner certaines bases à sa descendance, voire d'adopter le préceptorat: Guibert sera surtout instruit par Anselme à l' abbaye du Bec.

Les autres laïcs ne bénéficient en revanche guère de la renaissance, les monastères refusant désormais de les accueillir: Des monastères assurent aussi l'éducation de jeunes filles, Héloïse elle-même ayant reçu une première instruction à l' abbaye d'Argenteuil [ ]. Parmi les clercs lettrés, les cours deviennent donc un débouché de plus en plus naturel pour y assurer des fonctions administratives, politiques ou diplomatiques, parfois très importantes [ ].

Certains des maîtres les plus éminents y passent une partie importante de leur vie. Ainsi Guillaume de Conches termine sa vie auprès de Geoffroy Plantagenêt en tant que précepteur de ses fils, et dédie au fondateur de la dynastie son Dragmaticon philosophiae [ ]. Mais le plus fameux de ces curiales lettrés est probablement Jean de Salisbury: Jacques Verger souligne de son côté comment la renaissance intellectuelle réunit ses acteurs autour d'idéaux culturels, comparables aux idéaux de la réforme de l'Église [ ].

On voit également les plus grands érudits donner à leurs textes des titres à la consonance grecque Metalogicon , Didascalicon. Chartres est certainement l'un des centres les plus actifs de cette vivacité intellectuelle.

Un esprit qui découle directement de la rigueur grammaticale et de la curiosité scientifique de l'enseignement de Bernard de Chartres [ ] , basé sur les anciens, et dont les propos à ce sujet, rapportés par Jean de Salisbury , sont devenus parmi les plus fameux de l'histoire intellectuelle:.

Pour reprendre et dépasser l'héritage ancien, Chartres ne s'arrête pas à l'imitation, elle est l'école d'un véritable rationalisme basé sur l'expérience du vrai, la physique: Rejet de tout symbolisme et, surtout, véritable naturalisme qui, plutôt que d'opposer le mystère divin à la réalité sensible, cherche dans celle-ci à trouver le miracle divin et à l'expliquer.

Guillaume de Conches ne dit pas autre chose, en parlant de l'existence possible ou non d'eaux au-dessus du ciel:. Quoi de plus misérable que de dire cela? Car Dieu peut sans doute le faire, mais nous ne voyons rien de tel, et rien de tel ne peut être selon la raison, et on ne pourrait montrer aucune utilité à cela.

On ne regardera donc pas en toute chose ce que Dieu peut faire, mais ce qu'il fait. Dit grossièrement, Dieu peut changer un tronc en veau: Qu'ils essaient donc de donner une explication ou une utilité à ce que cela soit, ou bien qu'ils cessent de faire comme si cela était [ ].

Le père Chenu cite en exemple la controverse Cur Deus homo , qui se base en effet sur le traité de saint Anselme sur la rédemption [ ]. Cet ouvrage traite en effet aussi, au moins de façon indirecte, de la question Cur homo?

Pour Anselme, l'homme est au contraire le couronnement de la création [ ]. Disciple d'Anselme, Honoré d'Autun la réaffirme en s'appuyant sur la méthode dialectique: L'essor d'une réflexion sur les thèmes de l' amitié et de l' amour en est également un signe, que ce soit dans la lecture répandue du De amicitia de Cicéron [ ] ou dans l'illustration particulière donnée par Héloïse et Abélard.

L'essor de la science médicale participe aussi de ce mouvement, par les traductions grecques et arabes autant que par les nouveaux traités anatomiques et physiologiques , en particulier les Quaestiones naturales d' Adélard de Bath. On peut notamment citer la querelle des universaux qui oppose en effet aux réalistes les premiers nominalistes médiévaux, ceux des petites écoles parisiennes, représentées notamment par Pierre Abélard [ ] , [ ].

C'est en effet ce dernier qui semble le premier critiquer la position de Guillaume de Champeaux. Les nominalistes, comme Roscelin qui fut peut-être le maître d'Abélard soutiennent la thèse inverse: Cette querelle exégétique devient plus profonde avec Abélard, qui l'étend sur le terrain logique et philosophique tout en restant dans la lignée du nominalisme.

Une controverse reprise bien plus tard et développée par Ockham. L'autre exemple marquant implique également Abélard , avec cette fois pour adversaire principal l'un des esprits les plus brillants du siècle mais aussi totalement étranger au mouvement scolaire urbain, saint Bernard. Abélard s'attache en effet autour de à l'explication, à l'aide de la dialectique , d'un mystère fondamental de la chrétienté: Accusé de vouloir rendre intelligible un mystère, Abélard s'en défend pourtant de façon anticipée dans son traité:.

Il nous est tout au moins permis d'exposer des interprétations vraisemblables qui soient acceptables par la raison humaine et en accord avec les Saintes Écritures, afin de combattre ces gens qui se glorifient de battre en brèche la foi par des arguments tirés de la raison humaine. Ils trouvent facilement de nombreux adeptes car presque tous les hommes sont charnels, et bien peu sont spirituels.

Abélard est convoqué en avril devant une assemblée ecclésiastique, à Soissons , où il est condamné. Mais il affine sa thèse dans les années suivantes, dans ses écrits aussi bien que dans son enseignement. Il est ainsi probable que ses disciples aient exagéré sa capacité à percer le mystère de la Trinité [ ] , ce qui amène Guillaume de Saint-Thierry puis Bernard de Clairvaux à se pencher sur ses traités, notamment la Theologia Scholarium.

Sur la base d'erreurs recensées par ces deux opposants, Abélard est de nouveau convoqué en , au fameux concile de Sens: Les travaux des médiévistes mettent en avant certaines figures particulièrement remarquables de cette nouvelle classe d'intellectuels [ ].

Car sa relation avec sa jeune élève Héloïse et sa castration par la famille de celle-ci ont fait de ce couple d'amoureux l'un des plus célèbres de l'histoire, leur correspondance, probablement authentique, n'ayant cessé d'être lues. On peut y ajouter les Cisterciens qui, s'il faut les compter à part du monde scolaire, ne sont pas totalement distincts de l'élan de la renaissance [ ]. Jean de Salisbury v. Enfin, Bernard Silvestre , auteur d'une Cosmographia au succès durable, est habituellement classé parmi les Chartrains.

À Paris ensuite, c'est Saint-Victor qui abrite alors les plus nombreux lettrés. Ce dernier est l'auteur des Sentences qui demeureront l'un des ouvrages théologiques fondamentaux jusqu'à la fin du Moyen Âge. Le phénomène de renaissance des études ne doit pas être compris comme un mouvement uniforme.

La multiplication des écoles de la première moitié du siècle cède ainsi la place à partir des années à l'effacement de cités plus petites, notamment en France du nord Laon , Chartres , Reims au profit des villes les plus importantes Paris , Bologne , tandis que centres émergents se font rares, à l'exception notable d' Oxford à partir de [ ].

Enfin il ne faut pas négliger l'impact de certaines évolutions politiques sur l'organisation de monde intellectuel. L'effacement des pouvoirs locaux seigneurs féodaux, dignitaires ecclésiastiques, communes au profit des souverains et surtout de la papauté qui connaît avec Innocent III son apogée, profite aux institutions scolaires.

Mais les régions qui sont moins concernées par cette mutation des pouvoirs, notamment l' Empire , voient au contraire les écoles décliner: Symboliquement, on peut citer le départ de Prévostin, contraint par le chapitre de quitter Mayence en , ce qui profite à Paris [ ].

Car ce cadre se distingue d'abord dans les principaux centres scolaires qui bénéficient de cette crise Paris , Bologne , et c'est au sein des universités que seront enfin saisis les apports nouveaux des traductions d' Avicenne , de Rhazès , et des traités inconnus d' Aristote [ ].

Saisir la complexité de ce moment charnière permet de comprendre en quoi, effectivement, comme le dit Jacques Verger:. Même si des signes d'essoufflement, voire des prodromes de crise marquent ses dernières décennies, on y trouve dans une large mesure l'élan humain, le dynamisme économique, les tendances unificatrices de l'âge antérieur.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Renaissance homonymie. Pour un article plus général, voir Renaissances médiévales. Verger a , p. Migne in PL , col. Ubi cum viderem victualium copiam, laetitiam populi, reverentiam cleri, et totius ecclesiae majestatem et gloriam, et varias occupationes philosophantium admirans velut illam scalam Jacob, cujus summitas coelum tangebat, eratque via ascendentium et descendentium angelorum, laetae peregrinationis urgente stimulo coactus sum profiteri, quod vere Dominus est in loco isto, et nego nesciebam.

Hic enim David decachordum psalterium manu tangit, hic tactu mystico psalmos pangit. Hic sapiens Salomon erudiendos convenas operitur; hic ejus promptuarium studiosis pulsantibus aperitur; hic ad pulsandum tantus concursus, tanta frequentia clericorum, ut contendat supergredi numerosam multitudinem laicorum.

Felix civitas, in qua sancti codices tanto studio revolvuntur, et eorum perplexa mysteria, superfusi dono spiritus resolvuntur, in qua tanta lectorum diligentia, tanta denique scientia Scripturarum, ut in modum Cariat sepher merito dici possit civitas litterarum. Premier essor de l'économie européenne , Paris, Gallimard, , rééd. Histoire monétaire de l'Occident médiéval , Paris, Nathan, coll. Le recrutement du haut clergé s'effectue toujours au sein de la noblesse, à de rares exceptions.

Chélini , p. Histoire, mentalité, spiritualité Sources chrétiennes, , , p. Le Goff , p. Haskins , a eu tendance à exagérer le rôle de la transmission arabe, essentiellement observée en Espagne et qui ne peut masquer les nombreuses traductions depuis le grec grâce à des sources byzantines. Radding, The Origins of Medieval Jurisprudence. Aspects économiques et sociaux , 2 vol. IV, Paris, , p. Bernardi Opera, VII, lettre 42 lire en ligne trad.

Bernardi Opera, VII, lettre lire en ligne trad. Bernardi Opera , III, lire en ligne trad. Musulmans, chrétiens et juifs: Les textes suivants y sont cités. Labande, Paris, Les Belles Lettres, , p. Fra novità e tradizione: Ferruolo , The Origins of the University.

Le déroulement ci-dessus est celui codifié pour la roulette anglaise. Il est sensiblement le même à la roulette française. Cependant, dans cette dernière version, il n'y a pas de dolly , et un des croupiers désigne la numéro gagnant en pointant la case sur le tableau à l'aide d'un râteau [ 6 ].

Lors de la sortie du zéro à la roulette dite française , la règle de la mise en prison permet aux joueurs ayant misé sur une chance simple noir, rouge, pair, impair, manque ou passe soit de récupérer la moitié de leur mise, soit de mettre leur mise entière en prison pour le prochain tour de roulette. Lors de la sortie du zéro à la roulette dite anglaise , il n'existe pas de règle de la mise en prison. Les joueurs ayant misé sur des chances simples récupèrent directement la moitié de leur mise.

On remarque que, quel que soit le type de mise plein, cheval, Jouer plusieurs mises avec des types pouvant être différents ne change pas ce gain. On joue 37 jetons et on en perd 1 en 37 coups. Si vous jouez 35 numéros il faudra toujours en moyenne une seule partie de 37 coups pour tout perdre.

En conclusion, moins vous jouez de numéros, plus votre capital dure longtemps. Les rapports de paiement des chances gagnantes étant les mêmes pour ces 3 jeux, il est évident que la roulette mexicaine est la roulette la plus défavorable pour le joueur. Les mathématiciens ont exploré différentes méthodes pour battre la roulette. Ces méthodes de jeu portent différents noms: Martingale , système de mise, méthode de Hawks, méthode de Labouchère, méthode de D'Alembert, attaque.

Certaines de ces méthodes permettent de battre la roulette: Les casinos ont instauré des limites de mise ou mise maximales pour empêcher l'utilisation de ces systèmes qui deviennent donc inopérants.

Avec une roulette équilibrée, l'espérance de gain du joueur est toujours strictement négative. Une anecdote célèbre s'est déroulée au casino Monte-Carlo à Monaco le 18 août qui a été désignée par la suite sous le terme d' erreur du parieur.

À cette occasion, la couleur noire est sortie 26 fois de suite à la roulette, ce qui a entraîné d'énormes pertes pour les joueurs qui misaient systématiquement sur le rouge en pensant que la probabilité d'une telle série est très faible. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Roulette. Sur les autres projets Wikimedia: Jeu de casino Jeu de hasard pur. Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata Portail: Espaces de noms Article Discussion.

Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact. La dernière modification de cette page a été faite le 9 septembre à En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.


Share this: